Duong Thu Huong s'est installée en France en 2006, à la parution de Terre des Oublis, après avoir vécu en résidence surveillée à Hanoi, et apres avoir ete arrêtée et emprisonnée sans procès suite à son exclusion du parti communiste en 1990, Elle a toujours défendu ses engagements démocratiques avec véhémence. Ceci lui a valu cela... En revanche, Itinéraire d'enfance est paru en 1983 au Vietnam, date à laquelle les romans de Duong Thu Huong étaient encore autorisés là-bas.

  • Terre des Oublis (No Man's Land) En plein coeur du Vietnam, au Hameau de la Montagne, Mien vit paisiblement et maritalement avec un riche propriétaire terrien, Hoan, et leur fils. Un jour, au retour d'un périple en forêt, une surprise attend Mien chez elle : Bôn, qu'elle avait épousée 14 ans plus tôt et qui avait été déclaré mort pendant la guerre est revenu, pour réclamer ses droits, et notamment sa femme. Sous la pression des autorités et de la collectivité de son village Mien prépare son « exil » pour aller vivre avec ce premier mari qu'elle avait presque oublié. J'ai beaucoup aimé l'étude approfondie (et poétique) des 3 personnages principaux que Duong Thu Huong fait à la fois vivre au quotidien et replonger dans leur passé. Le tout sur un fond de Vietnam d'après guerre, dans une société emprise par ses principes moraux et politiques mais aussi dans un pays riche en couleurs. A la lecture de ce roman, on sentirait presque l'odeur du thé, du gingembre ou des pâtisseries au miel.
  • Itinéraire d'enfance Fin des années 50 au Vietnam : Be, 12 ans, partage sa vie entre sa mère, ses amis et l'école. Son père, soldat, est en poste à la frontière Nord du Vietnam. A l'école, Be assiste à une scène ou un professeur abusif s'en prend à une de ses camarades. Révoltée par cette injustice, elle prend la défense de cette amie et se fait alors renvoyer. N'obtenant aucun soutien de sa mère ou de ses proches suite à cette épreuve, Be décide de s'enfuir pour aller retrouver son père. Elle entraîne dans son périple sa meilleure amie, Loan. C'est ce voyage initiatique aux nombreuses rencontres que nous raconte Duong Thu Huong. Comme dans Terre des oublis , le lecteur est transporté au Vietnam : odeurs, paysages et couleurs sont omniprésents, on s'y croirait presque et ça fait rêver.