Il y a eu le 8 Avril dernier une conférence débat sur ce sujet à la grande Bibliothèque de St Louis. Les intervenants étaient:

- Molly Rockamann, Earthdance Farms, basé a Ferguson, depuis 7 ans, qui s'occupe de la formation, du developpement et suivi des projets: http://www.earthdancefarms.org

- Michael Sorth, Gateway Greening, 30 ans d'existence dans le soutien des projets de jardins urbains : http://www.gatewaygreening.org

- Mary Ostafi, Urban Harvest, organisation dont le but est le développement de jardins urbains durables en ville; un projet de jardin sur un toit d'immeuble downtown est d'ailleurs presque terminé: http://www.urbanharveststl.org/food...

Voici les points que j'ai retenus:

- les jardins urbains seront une nécessité car plus de 50% de la population vit en ville desormais

- la moyenne des miles parcourus pour acheminer un produit alimentaire aux USA est de 1500 (!)

- 8 000 terrains vides à St Louis pourraient être utilisés comme jardins urbains; attention cependant aux matériaux des maisons démolies souvent enfouis ou aux sols pollués ( anciens sites industriels etc.).

- Terre excellente, eau mise à disposition par la ville quand les terrains lui appartiennent; dans les autres cas, aménagements souvent possibles à partir des alimentations en eau de secours.

- Rôle important d'intégration sociale: à Ferguson, la population qui participe aux jardins urbains est très diversifiée et chacun oublie sa position sociale quand il vient jardiner. Ce que les gens aiment particulièrement c'est parler des jardins et de leurs experiences.

- Rôle éducatif: moins de 2% de la population américaine vit dans une ferme et produit des aliments.

- Les jardins urbains aident les jeunes à être plus entreprenants/entrepreneurs ( par exemple petite entreprise fabriquant des gâteaux à base des patates douces récoltées )

- Débat sur l'obtention de l'appellation "organic" pour vendre les légumes récoltés

- Questions sur la qualité du compost fourni par la ville: on peut y trouver des morceaux de plastique, des chausssures…

Il y avait aussi un petit stand avec des infos, par exemple des journaux édités par ATTRA: Change your community by growing what you eat: https://attra.ncat.org et plein de sachets de graines en self service…

Si vous êtes intéressés par lancer un projet de jardin urbain dans votre quartier, vous engager en tant que volontaire pour partager vos compétences, avoir des informations sur ce sujet, vous pouvez visiter les sites des organisations citées et contacter leurs responsables; c'est un domaine en pleine évolution et tous les avis et questions sont bienvenus.